La SAAQ doit écouter les spécialistes au dossier


La SAAQ est un organisme complexe faisant appel à plusieurs spécialistes de divers domaines pour l’aider dans sa prise de décision. Que ce soit des médecins, des thérapeutes ou même des employeurs, la SAAQ s’entoure de plusieurs personnes afin de mieux comprendre la situation spécifique et unique à un accidenté.

Les divers spécialistes au dossier sont les mieux placés pour évaluer la situation d’un accidenté. En effet, certains, comme les ergothérapeutes, se déplacent dans leur milieu de vie afin de déterminer quelles sont les tâches qu’une personne ne peut plus exécuter en raison de son accident. Ils rédigent ensuite des rapports qui sont transmis à la SAAQ et qui permettent à l’organisme de déterminer les services à offrir en fonction des besoins

Bien que la SAAQ suive généralement les recommandations qui lui sont données par les divers spécialistes, il arrive qu’elle décide plutôt de ne pas se fier auxdits rapports. Le TAQ nous rappelle toutefois dans une récente décision[1] que les intervenants au dossier sont les personnes les mieux placées pour déterminer des besoins d’un accidenté et que la SAAQ doit se fier à leurs recommandations.

En effet, un ergothérapeute avait recommandé le paiement de stores électriques pour un accidenté conservant de lourdes séquelles et limitations aux épaules. Le TAQ rappelle qu’il s’agit de l’expertise d’un ergothérapeute de trouver des solutions pour pallier aux problèmes d’un patient et que la SAAQ n’était donc pas justifiée de refuser le remboursement de ces frais.

[1] 2021 QCTAQ 02305

Leave a Reply